L’évaluation pour la durabilité et le changement: la 8ème Conférence EvalMENA se tourne vers l’avenir

©Omar Jatkar

L’évaluation pour la durabilité et le changement: la 8ème Conférence EvalMENA se tourne vers l’avenir

Les fonctionnaires publics, les évaluateurs professionnels, les utilisateurs et les responsables d’évaluations se sont réunis en Jordanie, sur les rives de la mer Morte, afin de débattre et émettre des recommandations sur la durabilité des actions de développement et le changement.

Près de 150 praticiens de l’évaluation, membres de gouvernements et de parlements, d’ONG, d’agences de coopération internationale et des Nations Unies se sont réunis en Jordanie, sur les rives de la mer Morte, à l’occasion de la 8ème Conférence et Assemblée générale du Réseau pour l’évaluation du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (EvalMENA), qui s’est tenue du 27 février au 1er mars 2020.

La Conférence, organisée cette année par l’Association palestinienne pour l’évaluation (PEA), a choisi comme thème «L’évaluation pour la durabilité et le changement». Dans une région marquée par de nombreuses crises structurelles, affectant un grand nombre de personnes et menaçant surtout les plus vulnérables, la communauté de l’évaluation a décidé de se tourner vers l’avenir en menant une réflexion commune sur la contribution que l’évaluation peut apporter à la durabilité et, en définitive, au changement.

Le programme préliminaire de la Conférence a proposé des ateliers de développement professionnel en anglais mais aussi en arabe, offrant ainsi une occasion unique de discussion et de réflexion sur le thème de l’évaluation dans cette langue. Des débats sur les méthodes, les approches, la représentation et l’utilisation de l’évaluation ont précédé la cérémonie d’ouverture animée par les présidents de la PEA, d’EvalJordan et d’EvalMENA et les représentants des agences des Nations Unies soutenant l’événement,

La conférence a été introduite cette année par Dr. Jyotsna Puri, Responsable de l’Unité indépendante pour l’évaluation du Fonds vert pour le Climat, en Corée du Sud. Son discours d’ouverture a mis l’accent sur l’évaluation visant la résilience et la durabilité dans le contexte de crises liées au climat et aux inégalités. Dr. Puri est intervenue à travers Skype, n’ayant pu se déplacer de la Corée vers la Jordanie en raison de la crise du coronavirus.

La session plénière portant sur les évaluations mises en œuvre par les pays sur les objectifs de développement durable (ODD) et l’expérience des pays MENA a été l’occasion d’un partage d’expérience entre les fonctionnaires publics et les autres acteurs de la région. Lors de la session plénière dédiée aux évaluations et études conjointes relatives à la protection sociale dans la région MENA, les représentants des ministères tunisiens et palestiniens ont exposé leur expérience de partenariat avec le Programme alimentaire mondial et différents acteurs, en mettant l’accent sur les initiatives visant la sécurité alimentaire et en soulignant l’importance de contribuer à l’élaboration de systèmes durables pour apporter un changement pérenne – même en cas de réponse à des crises humanitaires. Ces évaluations conjointes ont aussi contribué à aider les ministères concernés à renforcer la culture de l’évaluation au sein de leurs institutions.

Les autres sessions plénières ont donné lieu à des analyses et des débats portant sur les approches et méthodologies innovantes ainsi que sur les compétences et la professionnalisation des évaluateurs dans la région.

Les sessions parallèles ont pour leur part réuni des experts partageant leurs expériences et leurs conclusions sur une vaste gamme de sujets, allant de l’utilisation de l’évaluation par les parties prenantes et de leur rôle au sein de celle-ci, à la contribution de l’évaluation pour l’autonomisation et à une discussion sur l’évaluation féministe. Une session a en outre été dédiée au suivi de la Déclaration de Colombo et d’EvalColombo2018, avec la participation de parlementaires de la région et du monde entier.

La Conférence s’est conclue par la Déclaration de la mer Morte sur l’évaluation pour un futur durable dans la région MENA. Dans ce document - encore provisoire - les participants représentant les VOPE  nationales, les gouvernements, les parlements, les organisations de la société civile, les agences des Nations Unies et les autres organisations locales et internationales de la région MENA et du monde entier énoncent leur engagement à soutenir et promouvoir - entre autres - la durabilité environnementale, le renforcement de la capacité d’évaluation - y compris pour les jeunes et les nouveaux évaluateurs - l’attention portée à l’équité et au genre, les réseaux d’évaluation régionaux et mondiaux et le programme pour l’évaluation au niveau mondial.

D’année en année, les Conférences EvalMENA montrent le dynamisme du secteur de l’évaluation dans les pays MENA; elles donnent aussi aux participants l’occasion d’unir leurs forces pour la promotion et le renforcement de la pratique et de la culture de l’évaluation dans la région.