Re: Quelle est l'utilité des théories du changement dans les programmes et projets de développement?

Chers membres,

Je contribue à la nouvelle discussion lancée par notre collègue Carlos Tarazona.

M'appuyant sur mon expérience, les cadres logiques et les chaînes de résultats sont des outils de planification qui peuvent aider à la phase de formulation de toute action de développement axée sur les résultats (ou basée sur les résultats), même s'il s'agit d'une politique, d'un programme ou d'un projet. Cependant, ces outils nécessitent la plupart du temps une forte expertise technique pour les utiliser de manière plutôt professionnelle et parvenir à une formulation solide d'une action de développement donnée. Cela dit, la plupart des praticiens du développement n'ayant aucune idée de ces outils de planification et de formulation peuvent encourir le risque de ne pas comprendre suffisamment le cadre logique ou la chaîne de résultats de «leur» action de développement.

Vient ensuite l'utilisation de «modèles logiques» ou de «théories du changement» notamment lors de la phase de mise en œuvre - et surtout lors de la phase d'évaluation - d'une action de développement donnée. Dans ce cas, les membres de l'équipe de mise en œuvre se réuniront au début de la phase de mise en œuvre pour «dessiner» un «modèle logique» ou une «théorie du changement» afin de comprendre comment l'action de développement évoluera dans son domaine de mise en œuvre et comment le «cadre logique» ou la «chaîne de résultats» de cette action de développement se déroulera en réalité dans une série de relations de cause à effet entre ses différents éléments, passant des «ressources / intrants» aux «activités» aux «extrants», aux «résultats» puis à «l'impact». Dessiner le «modèle logique» ou la «théorie du changement» d'une action de développement - exprimée dans un dessin ou dans un texte - aidera les praticiens du développement à traduire le «cadre logique» ou la «chaîne de résultats» d'une manière plus expressive et plus facile de dévoiler et de comprendre la «stratégie de changement» de cette action de développement. Les conséquences d'une telle entreprise sont: (1) une meilleure compréhension de la stratégie de mise en œuvre des actions de développement; (2) beaucoup d'informations pour une meilleure programmation des activités d'actions de développement; et (3) la mise en place d'un solide système de suivi et d'évaluation de cette action de développement.

Cependant, ce n'est pas le cas général où un «modèle logique» ou une «théorie du changement» est préparé au début de la phase d'implantation; certaines actions de développement ont pris tellement de temps pendant la phase de formulation que l'agence bénéficiaire se précipiterait pour commencer la mise en œuvre. Et voici la deuxième situation de l'utilisation de «modèles logiques» et de «théories du changement» lors de la phase d'évaluation. Un bon exercice d'évaluation pour une action de développement donnée reposerait certainement sur un «modèle logique» ou une «théorie du changement» qui peut aider les évaluateurs à comprendre ce que cette action de développement était censée faire - au moins dans la tête des personnes qui formulent - et à comparer avec ce que l’action de développement a vraiment fait. Si un «modèle logique» ou «théorie du changement» d'une action de développement a été élaboré au début de la phase de mise en œuvre, il doit être utilisé et peut-être amélioré à condition qu'il soit validé par l'équipe de mise en œuvre. Si ce n'est pas le cas, la première tâche des évaluateurs serait d'élaborer un «modèle logique» ou une «théorie du changement» pour l'action de développement «évaluateur» afin de définir les différentes voies qui devraient être examinées pendant l'exercice d'évaluation (paramètres , indicateurs, données à collecter, etc.).

À la fin, je dirais que le débat ne devrait pas être de savoir s'il faut utiliser un «cadre logique» ou une «chaîne de résultats», d'un côté, ou un «modèle logique» ou une «théorie du changement»; le débat doit porter sur la valeur ajoutée en utilisant différentes méthodes et techniques pour assurer une bonne mise en œuvre et une bonne évaluation d'une action de développement donnée. En bref, il ne s'agit pas de ceci ou de cela, mais plutôt de ceci et cela.

J'espère que cela aides…

Mustapha