Re: Quelle est l'utilité des théories du changement dans les programmes et projets de développement?

Chers collègues,

Merci pour vos idées intéressantes, il est formidable de voir un consensus global sur un rôle important que les Theories du Changement jouent dans la pratique de l'évaluation. Tout au long de ma carrière d'évaluation, et plus particulièrement plus récemment, j'en suis venue à apprécier la valeur ajoutée de l'utilisation de le TdC, surtout si elle a été co-créée et/ou déconstruite de manière participative.

En comparaison, j'ai trouvé l'approche TdC particulièrement utile lors de l'évaluation de thèmes transversaux, tels que l'engagement des parties prenantes locales et de la société civile, la gouvernance et le genre. Même en présence de documents qui guident les interventions connexes (semblables aux secteurs), leur mise en œuvre effective devrait tenir compte et intégrer l’engagement de la societé civile, le genre, la responsabilité et la transparence dans le travail d'autres secteurs, équipes, etc. Ainsi, les TdC aident à éclairer les évaluations et à faciliter l'exploration par rapport au processus et aux résultats envisagés, par rapport au cadre et aux modalités opérationnelles existants, à l'intérieur et à l'extérieur de l'organisation.

Dans ces domaines transversaux et parfois au-delà, j'ai aussi constaté que les équipes qui sont évaluées apprécient et accueillent plus souvent les discussions sur la TdC, y compris et parfois avec une appréciation particulière des hypothèses. Une fois posée avec des questions sur la faisabilité dans un environnement habilitant (ou non), la réalisation des raisons pour lesquelles les résultats souhaités n'ont peut-être pas été atteints devient réelle. Par conséquent, après avoir passé par la reconstruction de la TdC, les ambitions et les objectifs sont susceptibles de devenir plus nettes et plus rationalisées la prochaine fois.