Re: Quelle est l'utilité des théories du changement dans les programmes et projets de développement?

Chers collègues,

Je voulais soulever un aspect qui est apparemment devenu une procédure standard lors de la réalisation des TdC - de nombreux collègues ont déclaré qu'ils utilisent largement cet outil pour la conception / mise en œuvre / évaluation de programmes. Cependant, la littérature suggère que «les théories du changement peuvent commencer par un programme, mais sont meilleures quand on commence par un objectif, avant de décider quelles approches programmatiques sont nécessaires». (voir la présentation de l'AEA partagée dans un post précédent)

Ainsi, le point de départ de la TdC devrait idéalement être des objectifs de développement / humanitaires dans un thème particulier (pauvreté / réduction de la faim, adaptation au changement climatique, développement rural, autonomisation des femmes, sauver des vies) qui ont été identifiés par les principales parties prenantes (généralement le gouvernement, car il nous représente tous, ou les acteurs humanitaires en son absence) pour une zone géographique donnée (pays, état / région, province, district), et non l'objectif spécifique du programme (ou projet).

À titre d'exemple, dans une récente évaluation des contributions de la FAO au développement du secteur alimentaire et agricole au Mexique (http://www.fao.org/evaluation/evaluation-digest/evaluations-detail/en/c/1202316 ), nous avons utilisé les théories du changement du gouvernement mexicain pour cartographier et puis évaluer les contributions de la FAO. Le gouvernement mexicain (membre de l'OCDE) devait en effet légalement élaborer des théories du changement à différents niveaux thématiques et géographiques (national / étatique) dans le cadre de sa planification à long terme (plans nationaux de développement) et à moyen terme (stratégies et programmes) processus, souvent avec des conseils CONEVAL (https://www.coneval.org.mx/Paginas/principal.aspx ). Cela, conjugué au fait que la FAO avait planifié son programme de travail selon les théories du changement du Mexique, a permis à l'évaluation d'évaluer les contributions de la FAO par rapport à ces cadres.

Je me demandais si d'autres collègues avaient expérimenté des TdC de développement ayant des objectifs de développement / humanitaires convenus / possédés localement comme point de départ (et non l'objectif spécifique de l'agence de financement à l'esprit), et s'ils pensaient que c'était une voie réalisable dans leur propre pays / agences.

Meilleures salutations,

Carlos