Re: Utiliser davantage les institutions locales dans l'évaluation

Cher Isha,

Salutations d'Indonésie.

Je suis d'accord avec Lewis et Abubakar, 

1-2. La plupart des évaluations dans les projets de développement sont effectuées par un individu ou une équipe, une équipe représentant généralement un organisme de conseil en évaluation. Pendant la pandémie de Covid19, l'évaluation devient plus flexible en termes de externalisation de certaines activités d'évaluation à la personne ou à l'équipe locale en raison d'une mobilisation limitée. Par exemple, la collecte et la saisie des données sur le terrain, après une formation intensive en ligne sur la façon de mener les travaux sur le terrain. Ainsi, la principale responsabilité, telle que la gestion de l'évaluation, l'analyse et l'établissement de rapports, reste entre les mains des consultants ou des organismes de conseil engagés. 

3. Pour l'évaluation, le financement reste le même, en fonction de qui a besoin de l'évaluation et dans quel but. Dans le cadre du projet, les fonds alloués à l'évaluation sont généralement très faibles (moins de 5 % du budget total du projet), de sorte que le processus d'évaluation implique généralement aussi la collecte de données à partir du système de suivi interne du projet évalué et l'utilisation de méthodologies moins rigoureuses ou d'activités coûteuses.

4. Le défi de l'externalisation de certaines des activités d'évaluation était 1). comment assurer la qualité des collectes de données et des apports, 2). comment équilibrer les attentes du client et la réalité sur place, également 3). Pendant la pandémie, la région isolée ciblée est devenue un autre défi pour accéder aux répondants cibles avec une infrastructure de communication limitée.   

À la vôtre, 

Hiswaty