Malika [user:field_middlename] Bounfour

Malika Bounfour

President
Association Ayur pour le Développement de la femme Rurale
Maroc

En savoir plus sur moi

I am a professional of, and passionate about, food production and plant protection. Also, I am an experienced project manager with track records working for government and private institutions in Morocco as well as development agencies (FAO).
I have an agriculture engineering degree in Morocco and a PhD in Entomology from WSU-USA and I am skilled in gender approach and policy evaluation.

My job and my volonteering activities led me to work and implement projects on women economic empowerment and gender issues. This is currently my main area of intervention.
You can also find me in
https://www.linkedin.com/in/malika-bounfour-79277140/

My contributions

    • Bonjour à tous,

      J'ai essayé de répondre à chaque question et mes réponses sont en dessous des questions poseés. Elles sont basées sur une partie de mon expérience avec les petits agriculteurs.

      1. Trouver un équilibre entre la profondeur et la longueur de l'évaluation

      Les petits agriculteurs sont très occupés car ils doivent trouver des sources de revenus alternatives / complémentaires. En outre, le temps social est important (mariages, heure du thé, football pour les jeunes, fabrication de tapis pour les femmes...).

      Ainsi, le temps d'évaluation doit s'adapter à leur emploi du temps. Je suggère des questionnaires courts qui sont significatifs pour eux, ce qui amène que le programme devrait prendre en compte leurs besoins réels et non pas 100% selon les besoins de l’organisation.

      - Comment réduire la charge des petits exploitants agricoles lors des évaluations de suivi et d'évaluation ?

      - Quelles sont les meilleures façons d'inciter les agriculteurs à participer à l'enquête (par exemple, des incitations non monétaires, la participation à l'adaptation de l'enquête, à la présentation des résultats) ?

      1. Faites-en un moment social et parlez de ce qui est important pour eux (par exemple les céréales dans les zones montagneuses). Le moment généralement préféré est l'après-midi. Par exemple, planifiez l'évaluation pendant l'heure du thé et travaillez avec le groupe cible. Si le questionnaire est préféré, cela prendra plus de temps à l'évaluateur car il devra s'adapter à chaque agriculteur ;
      2. Permettre aux femmes d'amener des enfants en bas âge (jusqu'à 5 ans) ;
      3. Remettre des informations écrites sur le programme. Elles le garderont et le montreront à leurs enfants scolarisés ;
      4. Prévoyez un déjeuner ou un thé l'après-midi avec des snacks.

      2. Rendre les résultats des évaluations de S&E utiles aux agriculteurs

      • Comme pour l'évaluation, prévoyez des ateliers d'information dans l'entre-saison pour éviter de gêner le travail "réel" ;
      • Fournir des brochures, des audios, des vidéos, des photos ;
      • Prévoyez des séances de questions-réponses.

      - Avez-vous de l'expérience dans la comparaison des résultats entre agriculteurs de manière participative ? Quelle méthode avez-vous utilisée pour ce faire ? A-t-elle été efficace ?

      - Comment les résultats peuvent-ils être utilisés pour l'éducation non formelle des agriculteurs (par exemple, pour sensibiliser et/ou renforcer les capacités sur les moyens d'accroître la durabilité des exploitations) ?

      1. La comparaison des résultats entre les agriculteurs est efficace pour montrer les résultats et faire adopter de nouvelles techniques aux agriculteurs. J'ai utilisé une méthode de traitement / non traitement. L'absence de traitement provenait en fait des agriculteurs qui n'adhéraient pas au programme. Une fois les résultats évidents, ils ont demandé à être inclus.
      1. Les résultats pourraient être utilisés dans l'éducation non formelle des agriculteurs par le biais de visites d'échange entre pairs, d'audios et de vidéos distribués par messagerie instantanée, de présentations des résultats lors des visites de terrain des agents de vulgarisation.

      Malika Bounfour

       

    • Bonjour la Communauté

      Tout d’abord, je voudrais vous remercier pour vos contributions par la description de vos expériences respectives très riches et par la proposition d’approches et outils pour que le processus de l’évaluation rapide réponde à son titre.

      Les réponses ont fait ressortir des problèmes communs, à savoir le temps et les ressources nécessaires pour une mesure rapide des effets d’une interevntion ou du COVID 19. Ces ressources sont souvent plus importantes que celles planifiées.

      Il y’a aussi la communication lente entre les différents partenaires ainsi que la disponibilité des données archivées et analysées qui ont été soulevés comme principaux facteurs dans la lenteur de la mise en œuvre des mesures rapides. 

      Pour les solutions et outils proposés, Jennifer Mutua a parlé de faire attention aux imprévus lors de l'estimation du budget de l’évaluation. Carolina Turano a fait des propositions sur les voies d’amélioration de la communication entre partenaires pour rendre le processus agile. Elias SEGLA a proposé des outils de collecte de données et propose que l’équipe chargée de l’évaluation rapide soit interne avec un organigramme et un mode opératoire propre. La réponse de Nayeli Almanza décrit la méthodologie rapide de collecte des données pour mesurer l’impact du COVID 19 sur les populations migrantes et Aurélie Larmoyer donne  des suggestions pratiques de travail sur soi pour les individus et les équipes afin de réduire les temps dédiés au développement du protocol et des réactions qui peuvent être parfois déterminants  pour l’intervention.

       En résumé, je retiens que  1) il faut travailler sur le temps de communication entre les partenaires pendant le développement de l’approche ainsi que le feedback et la réaction; 2) qu’il faut utiliser les outils modernes, notamment les moyens virtuels et la téléphonie mobile; 3) que la question budgétaire reste posée et pourrait demander un travail innovateur de la part de l’équipe pour optimiser les résultats suivant le budget alloué.

      Enfin, j’espère que cette question d’évaluation rapide attire l’attention qu’elle mérite et connaisse des développements surtout pendant cette crise COVID 19.

      En vous remerciant encore une fois pour vos réponses et les références partagées, je reste à votre disposition pour d'autres échanges sur la question. 

      Bien à Vous

      Malika